Soigner et surtout ne pas nuire

Des injections à peine testées sont distribuées aux Québécois, des contrats secrets sans imputation; des chiffres manipulés frauduleusement; des mensonges d'État; de la propagande soutenue par des médias subventionnés; de la publicité illégale s'adressant aux enfants; de nombreux lobbyistes de compagnies pharmaceutiques enregistrés pour influencer nos politiciens; une firme de communication étrangère dictant le discours de nos politiciens; des patients qui se plaignent de ne pas avoir été soignés ni entendus suite à des effets secondaires graves; des employés de la santé publique qui craignent de perdre leur emploi s'ils fournissent des informations importantes; des médicaments peu dispendieux et démontrés efficaces déconseillés par les autorités médicales et cela malgré les données scientifiques; des soins retirés aux personnes âgées et même remplacés par des protocoles mortels; des médecins menacés et empêchés de soigner autrement qu'en incitant aux injections; tandis que d'autres profitent sans éthique des récompenses douteuses de l'État pour injecter! Des concours, primes et des hot-dogs offerts au Québécois pour les inciter à se faire injecter. Des camps d'isolement bâtis sur le territoire du Québec pour enfermer sans droits ni recours des citoyens; des restrictions non justifiées scientifiquement punies d'amendes sévères sont décrétées; des employés qui perdent leur emploi s'ils n'acceptent pas des injections multiples!

MAIS QUE SE PASSE-T-IL AU QUÉBEC?

Selon notre analyse trois événements expliquent cette situation : la destruction volontaire du système de santé publique pour le transformer en une institution privée, l'instauration d'une identité numérique pour contrôler les Québécois, et le contrôle de la démographie.

Dans ce monde nouveau, malheur à vous si vous êtes handicapé, si vous dépassez l'âge de 65 ans, si vous êtes malade, et si vous désobéissez aux règles liberticides imposées. Vous serez alors considéré comme des êtres inutiles et remplaçables. L'État, sans transparence ni moral, se chargera d'évaluer votre valeur marchande selon des critères comptables et médicaux automatisés. Cela porte un nom, surtout lorsque la marchandise est humaine, c'est la servitude, c'est l'esclavage et l'imposition à tous de conditions de vie misérable. N'allez surtout pas croire qu'il s'agit d'un scénario improbable, car c'est déjà commencé. Et si comme plusieurs vous vous demandez "Pourquoi des États feraient une telle chose?" Alors, nous vous répondrons que l'argent mène ce monde. Ce que vous ignorez c'est que nous ne pouvons plus assumer les promesses des régimes de retraite à venir, il y aura trop de vieillards pour le nombre de payeurs d'impôts et pour la gourmandise des riches. Aussi, le système de santé ne peut plus continuer à subsister comme présentement. En effet, la population vieillissante demandera de plus en plus de soin à nos organismes publics et sociaux déjà fragiles. Nous sommes dans une impasse et en continuant de pelleter vers l'avant ces problèmes aux prochaines élections, les élus passés et actuels ont exacerbé cette situation. Maintenant, on vous ment en appliquant des remèdes inavouables. Sachant que les décisions à venir seront impopulaires, les grands pouvoirs ne reculeront devant rien pour les imposer.  L'urgence sanitaire et la peur sont utilisées par les pouvoirs afin de manipuler le peuple, l'amener par des manipulations psychologiques à accepter des changements nuisibles à leur sécurité, leur santé, leur prospérité et leur liberté. 

Médecins et pharmaciens ne vous croyez surtout pas à l'abri, car vous serez remplacés par un système d'intelligence artificielle, vos connaissances sont facilement programmable par inférence logique. Déjà ont observe des initiatives commerciales telle que le propose Amazon Care. Infirmier(ère)  vous serez remplacé(e) par des robots, injecteurs par des dispositifs auto-injectables, et ceux et celles qui demeureront "nécessaires" perdront leurs avantages sociaux. Le monde de demain doit être en parfaite santé pour la 4e révolution industrielle. Tout comme pendant les révolutions russes et chinoises, la valeur de vos diplômes s'effondrera avec ce mouvement. Le transhumanisme est déjà une réalité en développement au Canada, et la transformation de la société par l'intelligence artificielle et l'hypersurveillance est déjà débuté.

Nous avons le pouvoir d'agir tandis qu'il est encore temps! 

L'organisation Québec Intégrité a une autre vision de l'avenir. Nous souhaitons redonner au médecin le rôle de soigneur. Nous croyons que la surconsommation des médicaments et la malbouffe sont en grande partie responsables des coûts de santé. Nous préconisons une approche préventive et naturelle. Il est tant que le Québec prenne ses distances face aux grandes compagnies pharmaceutiques. Il est temps que les écoles enseignent les approches naturelles en santé. Il est temps que les familles prennent en charge leur santé ainsi que celle de leurs aînés. L'État pourrait même supporter adéquatement les aidants naturels avec les économies. Les médecins doivent réapprendre à soigner et cesser de prescrire! Le travail du personnel de santé sera d'autant plus gratifiant et utile que dans les conditions actuelles. Vous redeviendrez ces conseillers respectés des villages. Vous retrouverez le sens du terme "Vocation".

Notre priorité sera de:

  1. Réviser la Loi sur la santé publique afin d'empêcher que le principe de l'urgence sanitaire soit utilisé à d'autres fins que pour laquelle elle a été prévue (art. 123).
  2. Retirer les articles autorisant l'obligation vaccinale coercitive (forcée) de la loi de la santé publique (art. 126). 
  3. Interdire la détention arbitraire dans des camps d'isolation sans recours.
  4. Conscientiser la population québécoise quant à la bonne gestion de leur santé, notamment par des bonnes habitudes de vie éprouvées.
  5. Légiférer sur le Consentement libre et éclairé, sans menace et avec l’information véritable et opportune sur les constituantes et les effets secondaires des médicaments et des vaccins.
  6. Modifier le rôle du Collège des médecins afin qu'il ne fasse plus obstacle aux soins de santé naturelle des Québécois, qu'il promeut la protection du secret médical et qu'il assure que ses membres ne soient pas sous l'influence des compagnies pharmaceutiques.
  7. Créer une commission d'enquête sur l'influence des compagnies pharmaceutiques dans les médias, et toutes les sphères d'influence de l'état
  8. Créer un bureau indépendant d'évaluation de la sécurité des médicaments au Québec afin d'en évaluer la pertinence de la mise en marché sur notre territoire, malgré les recommandations d'Ottawa.
  9. Appliquer la Loi encadrant la publicité sur les médicaments et l'interdiction de publicité envers les enfants.
  10. Interdire le lobbyisme des compagnies pharmaceutiques ayant été condamnées pour de la corruption et des crimes graves.
  11. Revoir le processus de la déclaration des effets secondaires au Québec pour le rendre transparent, accessible et fiable.
  12. Interdire l'usage des tests PCR à des fins diagnostiques.
  13. Interdire la surveillance de la population par QR code ou passes ou autres.

Nous ne vous cacherons pas que nos initiatives déplairont aux grands pouvoirs, c'est pourquoi il nous faudra être unis, forts et fermes.  L'autonomie, l'intégrité et l'indépendance seront nos boucliers.